L’administrateur de biens, aussi appelé responsable locatif ou gestionnaire immobilier, est chargé de régir la location, la vente ainsi que la gestion locative d’un bien immobilier. Si vous avez de nombreux biens ou que vous n’avez plus le temps pour assurer la gestion de vos biens immobiliers, le recours à ce professionnel est conseillé.

L’essentiel à connaitre sur le rôle de l’administrateur

En principe, la règlementation en matière de vente et de location est à la fois complexe et technique, d’où l’importance d’avoir recours à un administrateur de biens. Il aide ainsi son client à comprendre la législation et le conseille également pour les transactions immobilières qu’il envisage. Il est donc mandaté par son client pour agir en son nom.
L’administrateur de biens assure tout depuis la location en passant par la vente jusqu’au suivi des travaux de rénovation à réaliser sur le bien. Il est également spécialiste du droit immobilier, ce qui lui permet de gérer d’autres tâches relatives au bien comme le traitement des contentieux de type loyers impayés.

Les missions de l’administrateur de bien

Le rôle d’un administrateur de biens peut alors être divisé en trois grandes parties. Tout d’abord, il assure la prise en charge de la gestion proprement dite, cela inclut alors les démarches administratives et les formalités à réaliser pour le bien à savoir les redevances, la fiscalité ou le paiement des impôts et des factures. Il devra également assurer l’entretien du bien ainsi que sa surveillance générale.
Il s’occupe aussi de la gestion locative des biens. Il s’agit en effet d’une partie très importante du travail d’un administrateur. Étant donné que son client n’a pas le temps de s’occuper de cette gestion, il la confie donc à un professionnel. Les opérations à réaliser par l’administrateur passent de la recherche de locataires à la réalisation de l’état des lieux jusqu’à la perception des loyers et leur versement.

Le traitement des litiges

L’administrateur de biens possède également les compétences juridiques nécessaires pour assurer la gestion des affaires de litiges concernant le bien et le locataire. Étant donné qu’il est mandaté pour interférer au nom de son client, il pourra donc mener une négociation auprès du locataire en cas de contentieux.
Par la suite, si la négociation échoue, il peut initier les poursuites judiciaires. Cela peut notamment arriver en cas de problème de payement de loyers et des charges locatives, mais aussi de dégradation de biens. Par ailleurs, il s’occupe des démarches d’entretien, des travaux d’amélioration et de surveillance générale pour le bien.