Le rôle d’un négociateur immobilier ne se limite pas seulement à la recherche de bien à vendre, mais s’étend également à la négociation de la transaction. Ainsi, si vous avez un bon sens du service et que vous disposez d’une sincère empathie dans le domaine de l’immobilier, alors cette carrière dans l’immobilier vous offre de nombreuses opportunités.

Pourquoi devenir négociateur ?

L’un des avantages à devenir un négociateur immobilier réside dans le fait que vous pourrez conjuguer la flexibilité d’un travail autonome tout en profitant d’un réseau de groupe immobilier déjà en place. En effet, vous serez libre d’organiser vous-même votre emploi du temps et votre planning de recherche de bien à vendre. Vous serez patron de votre business tout en disposant d’outils et de structure de travail que votre agence vous propose.
Par ailleurs, vous jouerez un rôle d’intermédiaire entre le propriétaire et le locataire, mais également d’agent commercial entre le vendeur et l’acheteur. De plus, vous pourrez réaliser vos missions en toute liberté tout en profitant de l’expérience et la notoriété de votre agence.

Quelles sont les qualités requises ?

Pour être un bon négociateur immobilier, vous devrez premièrement avoir une bonne aptitude à la négociation et un bon sens relationnel. La relation humaine fait en effet partie du cœur du métier de l’immobilier, et surtout dans ce domaine. Avoir un sens du service peut également représenter un atout considérable puisque vous devrez rester à l’écoute des besoins et attentes de vos clients.
Votre rôle consistera également à prospecter de nouveaux biens à vendre ou à louer, dans ce cas, il est crucial de rester dynamique et avoir les qualités d’un bon agent commercial. Persévérance et ténacité seront également indispensables pour mener à bien la recherche régulière et quotidienne de bien immobilier. Pour finir, l’honnêteté est une qualité essentielle pour satisfaire vos clients et enrichir votre portefeuille de clientèle.

Les formations à suivre

Pour devenir un bon négociateur immobilier, vous devrez être titulaire
– d’un BTS professions immobilières
– d’un DEUST professions immobilières
Si ces deux principales formations spécialisées sont les plus conseillées, d’autres diplômes comme le BTS commercial ou un diplôme de droit sont également adéquats pour exercer le métier. Il est également important de noter que vu la complexité du travail du négociateur, une formation sur les questions juridiques, techniques et spécifiques relatives à la règlementation dans le cadre d’une vente et d’un achat immobilier devra être envisagée. Elle est surtout nécessaire si votre agence ne vous dispense pas de ces cours.